Végétalisation

Introduction

Les bénéfices de la nature en ville ne sont plus à démontrer. Ils sont d’ordre écologique bien sûr, mais ils répondent également à des besoins sociaux et ont indirectement des impacts économiques. Un peu partout dans le monde, les initiatives visant à développer la nature et la biodiversité en milieu urbain se multiplient. Cette dynamique émane avant tout des habitants et des acteurs associatifs.

Les autorités publiques ont cependant un rôle central à jouer dans cette matière, notamment en ce qui concerne la planification des infrastructures vertes à l’échelle de la ville : réseaux de mobilité douce, infrastructure de parcs et jardins, etc. Mais les acteurs publics pourraient également jouer un rôle à un niveau plus fin pour, d’une part, sensibiliser la population quant aux bénéfices de la nature en ville, et d’autre part, encourager et aider les habitants et acteurs de quartier à participer activement aux efforts de végétalisation, en particulier dans les quartiers denses et présentant un déficit de qualité environnementale. Car il s’agit également d’une question de justice environnementale, certains quartiers se végétalisant plus spontanément que d’autres.

Afin de développer la nature au niveau micro-local, il est en effet essentiel que les autorités publiques travaillent de concert avec les habitants et les acteurs de quartier, car les petits espaces et les parois qui peuvent être végétalisés sont bien souvent des propriétés privées. Et pourtant, leur végétalisation bénéficierait à toute la collectivité. D’où la nécessité de faire appel à toutes les bonnes volontés, mais aussi à la créativité de tous pour imaginer de nouvelles techniques de végétalisation.

CONCRÈTEMENT

Divers moyens pratiques sont envisageables pour soutenir la végétalisation urbaine: règles et incitants en faveur de la perméabilisation des sols et de la végétalisation des toitures, mise en place de potagers collectifs, appels à projets citoyens de végétalisation, etc. De nouvelles pratiques émergent, d’autres restent cependant à inventer, afin de lever certaines difficultés.

Les partenaires SUN ont testé différentes approches de la végétalisation, mais toujours en mettant l’accent sur la participation des habitants et acteurs de quartier :

  1. Des appels à projets de végétalisation
  2. Des potagers communautaires
  3. L’aménagement de petits espaces verts de quartier, menés par les pouvoirs publics, en concertation avec les habitants et acteurs de quartier.

Leader de cette action

LEMA-ULg (Belgique).

Team opérationnel

News

2012-05-09 | Embellir les commerces de la rue Saint-Léonard

Au mois de février, un concours à destination des commerçants de la rue Saint-Léonard a été lancé!

2012-05-02 | Enquête sur la qualité de vie et l'image de Saint-Léonard

Vous les avez peut-être rencontrés ; dans les derniers mois nos enquêteurs de l’Université de Liège et de la Maison de quartier Saint-Léonard ont été dans les rues pour interroger les habitants et les usagers du quartier sur la façon dont ils le vivent et se le représentent.

2012-03-29 | Saint-Léonard soigne son image

Le 29 mars 2012 ont eu lieu une présentation publique et une présentation à la presse d'un vaste travail réalisé sur l'image du quartier Saint-Léonard.

2011-10-18 | Réunion d'accompagnement Végétaliz'action 2011

Aujourd'hui a eu lieu la première soirée d'accompagnement des 12 porteurs de projets sélectionnés dans le cadre de l'appel à projets Végétaliz'action, l'occasion pour chacun de présenter son projet et pour les organisateurs de rappeler certaines règles à respecter en matière de végétalisation des espaces publics.

2011-07-01 | 2ème édition de l'apéro des commerçants

 

Réunis en association depuis l’année dernière, les commerçants et entrepreneurs du quartier St Léonard ont organisé la deuxième édition de leur apéro des commerçants le 20 mai 2011. L’objectif de cet apéro est double : Il permet aux commerçants de se rencontrer entre eux et il permet aux habitants de rencontrer les commerçants de leur quartier.